Un FAR CM70 au Club

Franck, adhérent de notre association est l’heureux propriétaire de ce FAR CM70. Nous lui avons posé quelques questions. Pourquoi de nom de FAR ? « Ce sont les initiales des prénoms des concepteurs : Fritz Glassmann, André Lagache et René Léonard. Ces tracteurs ont été construits à Gennevilliers de 1937 à 1970.

Peux-tu nous en dire un peu plus à propos des CM70 ? « un premier modèle est présenté aux Mines le 9 Janvier 1953. Huit exemplaires sont produits en 1953 et un seul en 1954, Son moteur est un diesel Hispano-Suiza licence Hercules.En 1955 FAR présente de nouveau un CM70 avec une cabine Pelpel basculante pour faciliter l’entretien et les réparations. En 1954 le CM70 est vendu : 2 500 000F. Sans être affirmatif, ce tracteur doit être le seul survivant de cette série de 9 exemplaires ».

Peux-tu nous retracer son histoire ? « la compagnie industrielle de textiles artificiels et synthétiques, rue de Pressensé, 42300 Roanne achète ce Cheval Mécanique (CM) en 1953. Devenue ensuite société Peaudouce, en compagnie d’un collègue du Lycée Carnot, je le repère en 2004. Il nous est cédé avec deux semi-remorques à condition de le restaurer. Il va transiter par le site de la Sernam (que le véhicule connaît bien puisqu’il effectuait des navettes entre l’entreprise et le site) avant d’intégrer en 2008 le garage du Lycée Carnot où mon collègue organisera le désassemblage de la cabine et du châssis.

Et ensuite ?  » En 2015, après avoir cherché, en vain, de la documentation, j’ai commencé une restauration par la reconstruction de la cabine, par la partie menuiserie effectuée par un professionnel, en premier temps, puis la partie métallique ensuite. C’est à ce moment que j’ai découvert les talents d’assembleur de FAR, des pièces de Panhard, Citroën, Peugeot et bien d’autres constructeurs. N’ayant pas participé au démontage de la cabine, il a fallu, en 2016, retrouver les pièces démontées, les identifier, et commencer la restauration de la partie châssis – mécanique. En 2017, j’ai réalisé l’assemblage de la cabine et du châssis, la réfection du câblage électrique, toujours sans plan, ni documentation.

« 2018 correspond aux premiers tours de roues pour le tracteur. Préparation du dossier FFVE, demande du certificat d’immatriculation, immatriculation. Premières sorties sur routes ouvertes. Enfin en 2020, c’est le début de la restauration d’une semi-remorque plateau FAR type M10.

Et maintenant , « Avec mon CM70, je participe à quelques manifestation de véhicules anciens dans la région roannaise. Vous risquez de le voir en Novembre prochain à Epoq’auto à Lyon »

Cars, Utilitaires et Compagnie récupère un second bus

Après le Berliet Airlam des ex Cars MONDON, notre association s’est vu offrir un autobus urbain Renault R312 de 1990 qui, depuis 4 ans, sommeillait dans un dépôt des TCL Lyonnais. Ayant appartenu aux TCL jusqu’en 2009 (Transports en commun Lyonnais), il fut ensuite cédé à une association Villeurbannaise « Action Basket Citoyen » qui l’utilisa jusqu’en 2017, avec une nouvelle livrée que vous pouvez admirer sur la photo ci-dessous.

Il va dorénavant entamer une nouvelle vie. Il sera utilisé pour les manifestations de l’association et servira pour des exposition temporaires itinérantes, la promotion des activités de l’association. Mardi 11 Mai, 5 d’entre nous ont récupéré le véhicule qui s’en est allé sur un porte-char de l’entreprise Lokastar de notre Vice Président Patrick FOURCHET.

Il attend sagement maintenant à Civens d’être révisé et relooké.

Vous pourrez retrouver les étapes de sa transformation sur notre page Facebook Les amis de cars, Utilitaires et Compagnie

Cars et Bus et Compagnie fait la « une » de LVA

Dans le dernier numéro de LVA du 21 Janvier, deux pages sont consacrées au rassemblement que nous avions organisé au château d’Ailly à Parigny. Un grand merci à Thierry DUBOIS pour ce très bel article et les magnifiques photos qui l’accompagnent.

L’autocar de Dominique MICHEL

Notre ami, Dominique MICHEL, adhérent de notre association, a eu droit à un magnifique reportage sur son Chausson « nez de cochon » dans la revue « Autocar & Bus info ». Le reportage est signé Nicolas TELLIER, Président d’Honneur de CAPTC (Collectif Associations Patrimoine Transports en Commun) auquel « Cars et Bus et Compagnie » adhère.

Nous avions déjà eu l’occasion d’admirer cet autocar lors de notre exposition au Château d’Ailly le 2 Août dernier

ainsi que lors de notre grande exposition « Cars et Bus d’Hier et d’Aujourd’hui » en Septembre 2018 au port de Roanne

Voici ci-dessous les quatre pages qui lui sont consacrées dans « Autocar & Bus Info »

Vieilles pierres, vieilles mécaniques, en marge de la RN7 à l’occasion des journées du patrimoine

Dans le magnifique petit village médiéval de Le Crozet, le dimanche 20 Septembre, « Cars et Bus et Compagnie » avait donné rendez-vous aux amateurs de véhicules anciens.

Une vingtaine d’adhérents avait choisi d’exposer non seulement des utilitaires mais également des voitures, notamment un trio de « grands-mères » notamment une vénérable Berliet 944 de 1937, une Simca 5 découvrable de 1939 et la doyenne, une Peugeot 190 S de 1930.

Il fallait toute la dexerité des chauffeurs des « gros » pour franchir la porte médiévale donnant accès à la cité.

Nos adhérents ont pu profiter d’une captivante visite du village que se disputaient Bourguignons, Bourbonnais et Foréziens. Alain FROUMAJOU, que l’association remercie vivement, a su adapter son propos avec l’apparition de la Voie Royale, future Nationale 7.

Autre temps fort de la journée, le succulent repas concocté par l’auberge du Crozet

Quelques photos de cette excellente journée

Notre association participe aux journées du patrimoine

Dans le magnifique petit village médiéval de LE CROZET, à l’occasion des journées du patrimoine, notre association a décidé de présenter quelques uns des véhicules de ses adhérents sur le thème « vieilles pierres, vieilles mécaniques ».

La place étant malheureusement limitée, il ne sera pas possible d’accueillir d’autres véhicules

Cars et Bus et Compagnie apporte son concours à la 3ème chaîne de la TV néerlandaise

La société de production 3 op-Reis a organisé un « road-trip » le long de la Nationale 7 pendant 17 jours. L’équipe composée du présentateur vedette Maurice LEDE, d’un cameraman et d’un technicien et de Marijn VELTMAN, rédactrice, recherchait quelques véhicules pour leur reportage. Philippe Moyret, nouvel adhérent à notre association, nous a contactés.

Et c’est ainsi que ce lundi 17 Août, nous étions quelques uns à nous retrouver au port de Roanne avec deux camions, un petit autocar, une camionnette, deux voitures et une moto.

Maurice LEDE à droite sur la photo.

Après de nombreuses prises de vue, esplanade des mariniers à Roanne, le convoi a emprunté le tracé de la Nationale 7 à travers Le Coteau et Parigny.

Un arrêt a été organisé devant la station service abandonnée à la sortie du Coteau pour laquelle notre association a un projet de restauration. A l’aide d’un drône, nos amis hollandais en ont profité pour faire quelques vues aériennes.

puis ce fut la montée sur Neaux. Deux aller-retours pour varier les prises de vues avec à nouveau le concours du drône.

Et enfin l’arrivée au château de La Forest à Lay où nous attendait un savoureux barbecue concocté par notre ami Philippe

.

Une journée bien remplie fort appréciée de tous les participants.